WHAT HEALTH ?

Comment augmenter la couverture vaccinale ?

C’est la demande formulée par le Docteur Devallez lors du brief de départ. Le centre de vaccination fait face à une recrudescence des réticences face à la vaccination et comprend que leur communication n’est pas appropriée.

La phase de recherche a été essentielle dans notre projet car elle nous a permis de nous immerger dans le domaine médical, d’en saisir les complexités et de comprendre les intérêts de chacun des acteurs et parties prenantes. Nous avons également fait appel à des outils de co-création pour nous permettre d’élargir nos recherches et nos points de vue. Les entretiens et observations ont aussi été déterminants dans l’avancée du projet, ce qui nous a finalement permis de proposer deux projets complémentaires.

Le premier, « Taquine ta santé » est un jeu de taquin destiné à être placé dans les lieux d’attente. Ce jeu à la fois ludique et instructif permettra au patient d'avoir des informations sur sa santé en déplaçant les pièces du jeu pour recréer un motif. Chacune des pièces comporte en son dos des informations ou des anecdotes relatives à diverses thématiques de santé. Si une pièce vous intéresse, il suffit de la déplacer jusqu'à une des sorties du tableau pour connaître l'information au verso. Le patient acquiert des connaissances qu'il voudra peut-être partager avec son médecin et se rend actif pendant son temps d'attente.
Une version numérique est à l'étude afin de proposer une meilleure adaptation dans les lieux d'attente et des capacités de personnalisation.

« Santé » est le second projet et se présente sous la forme de cartes disposées sur le bureau du médecin et qui permettent de mettre en lumière des sujets de santé et ainsi provoquer la discussion. Une version tablette est à l'étude et permettra de faciliter la relation patient-médecin et rendre le patient aussi actif que possible lors de la consultation et de l'élaboration du diagnostic.

Avec Sandra Cam, Benoît Carpentier, Théo Chapel, Sophie Krawczyk, Emma Livet, Caroline Sarcona, Renaud Pons et Mathieu Surrel






Voir autres projets